Xarnege. Música de contrabando.

Pyrene Records presenta el concierto de Xarnege. Música de contrabando.
Música tradicional de la frontera VASCO – GASCONA

Propuesta de concierto del grupo «XARNEGE».

Señores,
Les enviamos adjunto un dossier de presentación del grupo de música tradicional vasco-gascón XARNEGE.

Una visita sobre nuestro sitio Web les dará una idea de la música que propone Xarnege. En ella encontrarán criticas de prensa, así como reacciones del publico y organizadores de conciertos.

Los diversos estilos que trata el grupo Xarnege en su concepción de estas músicas permiten no solamente clasificarlos como músicas tradicionales sino que se acercan también a las llamadas nuevas músicas (contemporáneas), neo-folk…

El grupo ha realizado varias giras y ha actuado en grandes festivales (Plasencia Folk, Pir 2003, Cultures d’automme Hautes Pyrenees, Zaragoza Folk y mas, Cambrils Folk Mangrana, Huesca Folk… y próximamente actuara en el Festival Tradicionarius 2004 (Barcelona) , Donostia K M Kultur gunea (Donostia) , Dax (Gascuña), Tarbes, Segovia, Zamora, Toulouse, y ofrecerá, así mismo una serie de conciertos en Hungría, Bélgica y Francia.

El grupo Xarnege esta formado por músicos profesionales (dos músicos vascos y tres gascones) muy conocidos en los medios de la música tradicional donde cuentan con una amplia trayectoria.

El concierto dura entre una hora y hora y media, permitiendo ver y escuchar diversos instrumentos “específicos” de cada cultura.

El original tratamiento, y la fuerza natural de los instrumentos tradicionales, la mezcla de las melodías y arreglos, dan un color y un timbre muy particular al grupo.

Su nuevo CD “Musicas de Contrabando” se ha publicado en Enero 2005
Les proponemos descubrir al grupo de música folk «XARNEGE».

Si necesitan información complementaria pueden ponerse en contacto con nosotros para que les enviemos información y un CD audio.

Esperando su respuesta. Reciban un cordial saludo,
Xarnege
xarnege.com

El grupo Xarnege puede proponer así mismo otras intervenciones como cursos (música, danza popular y fabricación de instrumentos tradicionales), conferencias…


XARNEGE DANS TRAD MAGAZINE NOV-DEC 2005
Trois gascons et deux basques sur des chemins de contrebande que l’on suit la nuit, pour marcher et rêver, la besace pleine de rapines musicales surprenantes… C’est Xarnege (phonétiquement « charnègue »), traditionnel dans ses références, mais assurément novateur dans sa pratique. Décryptage avec Joan Baudoin.

Quelle est l’origine du mot Xarnege?
Xarnege, ou Sharnègo, est un mot gascon qui définit l’espace dans lequel évoluent les peuples frontaliers d´Euskal Herria (Pays Basque) et de Gascogne, qui s´expriment autant en Euskara (Basque) qu´en Gascon. Ce terme revêtait autrefois une connotation quelque peu péjorative en désignant les enfants issus d’unions mixtes. Nous faisons pour notre part le choix d’en valoriser le sens !

Dans les régions «Sharnègos», les deux cultures ont su cohabiter, en maintenant tout à la fois des espaces propres et communs. Elles ont ainsi créé des formes d’expression différentes à partir d’une même origine.

Dans un monde qui estampille tout, comment définir Xarnege et d’où provient son répertoire?

Les références musicales de Xarnege sont incontestablement traditionnelles. Cela étant, nous assumons une interprétation assez novatrice dans la mesure où le groupe propose des tonalités difficiles à classer, liées pour partie au choix de la structure instrumentale.

Quant au répertoire, il provient des deux cotés des Pyrénées occidentales, du Béarn, des terres landaises, du Pays basque, de Navarre. Nous y puisons chansons, danses et mélodies en privilégiant les thèmes qui appartiennent à la double culture.

Est-il approprié de parler de métissage?
La proposition musicale de Xarnege se veut plutôt espace de rencontre, de partage, incluant de nombreux éléments communs qui abondent dans les deux cultures. Outre la proximité géographique, la Gascogne et Euskal Herria partagent une infinité de traits culturels et ethnographiques, dont la musique est l’un des plus marquants. Au delà de la notion de métissage, ce qui compte avant tout, c’est plutôt que nous soyons capables de faire des choses ensemble, à partir d’éléments en apparence différents.

Si tous les musiciens de Xarnege sont, par leurs parcours respectifs, rompus aux pratiques de la musique à danser, votre démarche privilégie cependant le concert

Oui, dans la mesure où la proposition de Xarnege est une redécouverte musicale des racines communes aux deux peuples. A ce titre, l’espace du concert est bien approprié pour développer cette approche. Il permet de proposer à un public – allant bien au delà des seuls pratiquants de ces répertoires de musique et de danse – des thèmes traditionnels et des créations arrangés et interprétés avec notre sensibilité et notre perception d’une certaine esthétique musicale basque et gasconne.

Et puis, le concert est un lieu d’exigence, nécessitant une attention toute particulière pour l´instrumentation. Cela nous permet de prolonger et respecter le travail de Joan (Luthier et chercheur dans le domaine de la tradition musicale de son pays ), qui a fabriqué la plupart des instruments qu´utilise le groupe dans ses concerts.

Cela étant, notre choix n’est en rien opposable à la pratique de la danse et à l’espace du bal. Il n’est que l’une des facettes de ré-appropriation possible de la richesse de ces répertoires.

Pouvez-vous nous présenter les musiciens qui semblent tous avoir des champs d’investigation musicaux assez diversifiés

Ils ont en effet tous participé soit en tant qu’arrangeur, compositeur, soit en tant que musicien, à de nombreuses démarches musicales : CD, productions pédagogiques, musiques de studios, émissions de radios, télévisions, théatre… Bref, une accumulation d’expérience éminament profitable pour aborder la scène.

Roman Baudoin: vielle à roue électro- acoustique, caremèra, flûte à trois trous, tambourin à corde, voix et programmations, compositeur. Il fait ou a fait partie de formations telles Jasira, Codoc, Mesclam!, Un pas un saut, Familha Artus… Premier prix de vielle à Saint Chartier en 2003. La génération montante et novatrice.

Matèu Baudoin: vielle à roue, flûte à trois trous, besson, caremera, voix, loops et progammation, compositeur. Benjamin du groupe, mais déjà une bonne expérience des musiques traditionnelles. Membre de Milhoc, Ad’arron, Codoc, Familha Artus, il suit actuellement une formation en musique traditionnelle à l’université de Poitiers.

Joan Baudoin: vielle à roue, boha (cornemuse des Landes), flûte à trois trous, caremera, voix, percussions traditionnelles gasconnes (tambourin à cordes, tricanetas, brama topin). Chercheur et facteur d’instruments, enseignant au conservatoire de Pau, a composé pour le théatre, le cinéma. Il a fait parti des groupes Landerida, Canicula, Verd e Blu, Mesclam !, Un pas un saut.

Josean Martín Zarko: guitarre, bouzouki, mandoline. Membre de Ganbara, Alboka et Euritan Blai. Il a travaillé avec des musiciens comme Paddy Moloney (The Chiefftains) et Marta Sebesteyen et participé à des tournées et concerts en Europe. Il compose aussi des chansons et musiques pour le théatre et le cinèma.

Juan Ezeiza: violon et alboka. Il est membre des groupes Ganbara et Euritan Blai. Il a participé à des tournées, collaboré à des productions avec Txomin Artola, Gorka Knörr, Hibai Rekondo, Aitor Amezaga et interprété des bandes sonores de cinéma documentaires et musique de théatre.

info[a]xarnege.com
www.xarnege.com

Xarnege sera présent aux 10e rencontres de violon traditionnel en Île-de-France
les 28 et 29 janvier 2006 à Brétigny-sur-Orge (91)